meta name="yandex-verification" content="0292335b6d29932d" />

El manisero

ImagePour lire une traduction de ce texte, cliquez sur le lien suivant : Manisero.

Le Son El Manisero fut écrit en 1927 par le pianiste, compositeur et directeur d’orchestre Moises Simons. D’abord enregistré avec succès par Rita Montanier l’année de sa création, il connut ensuite en 1930 un immense retentissement avec l’interprétation de Don Azpiazú. Son succès, depuis lors, ne s’est jamais démenti, et il a fait l’objet de plus de 160 enregistrements connus, dont ceux d’Antonio Machin, Louis Armstrong et Django Reinhardt. Parmi les interprétations moins célèbres, mais cependant de grande qualité et surtout très authentiques, on peut citer celle du Quinteto Son de la Loma.

Son thème – un vendeur de cacahuètes vante sa marchandise dans les rues calmes d’une ville cubaine en chantant un pregón – éveille en moi d’émouvants souvenirs. Lors de mon dernier séjour à Santiago de Cuba, je pouvais en effet entendre, tous les matins, le pregón du marchand de pain, suivi, quelques minutes plus tard, par celui du marchand de beurre.

Je vous propose d’écouter ce thème dans l’interprétation de Don Azpiazu tout en lisant ma traduction.

About Ahinama

Check Also

Como Fue

Cómo fue

Ecrit en 1953 par Ernesto Duarte Brito, ce beau boléro romantique tint une place éminente dans le répertoire de Beny Moré et de son grand orchestre. Il ensuite été repris par de très nombreux interprètes, dont Chucho Valdés, Ibrahim Ferrer et José Feliciano.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *