meta name="yandex-verification" content="0292335b6d29932d" />

Les orchestres de musique cubaine et de Salsa aujourd’hui en France

ImageDepuis une quinzaine d’année, la musique des caraïbes hispaniques – tout particulièrement celle originaire de Cuba – s’est enracinée en France. On compte ainsi aujourd’hui dans notre pays une quarantaine d’orchestres de niveau professionnel pratiquant la Rumba, le Son, la Timba, la Salsa, ou d’autres formes musicales originaires de cette région (photo ci-contre : l’orchestre Conga Libre).

L’arrivée de nombreux jeunes musiciens cubains en France depuis la fin du siècle dernier, l’apparition d’une nouvelle génération d’artistes autochtones passionnés par les rythmes caribéens, le développement d’un public de plus en plus vaste de mélomanes et de danseurs, expliquent cette évolution spectaculaire.

ImageL’article ci-joint a pour ambition de vous entraîner à la découverte de ces orchestres de musique cubaine et, accessoirement, de Salsa aujourd’hui actifs en France, en distinguant trois grandes mouvances – entre lesquelles existent d’ailleurs des interactions multiples liées à la mixité des répertoires et à la circulation des interprètes :

1) les orchestres de musique cubaine traditionnelle ;

2) les orchestres de Timba ;

3) enfin les autres orchestres de Salsa ainsi que ceux influencés, à des degrés divers, par les rythmes des caraïbes hispaniques (photo ci-contre : l’orchestre Yemaya la Banda).

Cette présentation est accompagnée de nombreux liens vidéos qui vous permettront d’apprécier à leur juste valeur la qualité de ces formations. 

Pour accéder à cet article, cliquez sur le lien suivant : ORCHESTRES 

Bonne lecture et bonne écoute !!!

Fabrice Hatem

About Ahinama

Check Also

Azúcar negra

ImageL'œuvre

Ecrite et composée par Mario Diaz, cette Salsa est l'un des chansons les plus célèbres de Celia Cruz. Enregistrée en 1993 dans l'album Azúcar negra, sa structure musicale est très fortement calquée sur celle du Son Montuno.

Comme beaucoup d'autres chansons de Celia Cruz (par exemple Yo Viviré et Contrapunto musical), elle exprime la fidélité de l'artiste à ses racines cubaines et son amour pour musique de son pays.

Fabrice Hatem




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *