meta name="yandex-verification" content="0292335b6d29932d" />

Recent Posts

Pedro navaja

ImagePour lire ma traduction de cette chanson, cliquez sur le lien suivant : Pedro.

Pedro Navaja est une Salsa très connue, écrite en 1978 par le chanteur/compositeur Rubén Blades sur une musique de Willie Colón. Elle transpose sur des rythmes tropicaux l'un des thèmes les plus connus de l'Opéra de Quat'sous de Bertold Brecht et Kurt Weill : "Die Moritat von Mackie Messer", "La chanson de Mackie de surineur"[1]. Traduite dans de très nombreuses langues[2], celle-ci raconte l'histoire d'un voyou/maquereau un peu fou qui erre la nuit et poignarde les gens sans pitié (surtout les femmes, Jack l'éventreur n'est pas loin) pour les voler - et, aussi, pour le simple plaisir de tuer.

ImageLa spécificité de la chanson de Ruben Blades (à part le fait qu'il s'agit de Salsa), c'est qu'à la fin, Pedro Navaja (alias Mack the knife) se fait-lui-même tuer à coups de revolver Smith et Wesson par la prostituée qu'il vient de poignarder : le féminisme et le progrès technique sont passés par là.

Le texte de Ruben Blades est en outre intéressant, outre ses qualités littéraires assez rares pour une chanson de Salsa (c'est une véritable petite nouvelle qui vous tient en haleine du début à la fin), par la multiplicité de ses références littéraires et musicales : Brecht, bien sur, mais aussi Kafka, West Side Story, les comédies musicales de Jacques Demy... et encore d'autres sans doute qui m'ont échappé.

Read More »

Para vivir

ImageL'oeuvre

Cette très belle chanson a été écrite dans la seconde moitié des années 1960 par Pablo Milanés. Son succès a largement contribué, avec d'autres chansons composées à la même époque, comme Mis ventidos años ou 14 pelos y un dia, à faire connaître le jeune guitariste comme auteur-compositeur et interprète.

Très peu de temps après, il participe avec d'autres auteurs-compositeurs cubains de sa génération, comme Silvio Rodriguez et Noel Nicol, à l'émergence du mouvement musical de la Nueva Trova, version cubaine de la Cancion protesta latino américaine, ajoutant ainsi à son œuvre une coloration plus politique et sociale.

La chanson Para vivir, très légèrement antérieure ce tournant, reste cependant ancrée dans une atmosphère plus intimiste et romantique : un homme analyse avec une lucidité amère les raisons de l'échec de son couple.

Fabrice Hatem


Read More »

Para Bailar Casino

ImageL'oeuvre

Cette Salsa a été composé par Adalberto Alvarez. Elle a été enregistrée dans l'album éponyme en 2003, par l'orchestre Adalberto Alvarez y Su Son, avec la Voix de Michel Gonzales.

Adalberto Alvarez a consacré la plus grande partie de son œuvre à la défense et la promotion des musique et des danse populaire cubaines, comme le Son et la Rueda de Casino. Cette chanson constitue l'un des témoignages les plus réussis de ces efforts.

L'année même de son enregistrement, le Maestro présida d'ailleurs le Comité Organisateur du I° Encuentro Internacional de Ruedas de Casino, qui se tint à Matanzas et Varadero.

Fabrice Hatem

 

Read More »